Menu Fermer

A la recherche des raccordements sauvages électriques

Défi lancé en cette première journée de l'année, le challenge des 365 jours en copropriété.

Ma vie de gestionnaire

Jour 11

Étonnement, on peut le constater sur les photos, les gaines techniques contenant compteurs sont fréquemment recouverts d’objets diverses (cartons, ski, poubelles, échelle…).

C’est un point commun à de très nombreux immeubles : la confusion entre gaine techniques et placards, qui conduit de nombreux résidents à faire de cette partie commune un peu particulière une annexe à leur lot d’habitation !

A proscrire bien évidemment : en cas de court-circuit, la présence de tissus inflammables ou de cartons va accroitre le risque d’incendie.

Une chance pour une partie des bâtiments de cet résidence : une colonne de terre (le câbles de cuivre qui court à droite sur les deux photographies), d’époque de l’immeuble (années 60). 

Là où il n’y en a pas, l’entreprise va me proposer un devis lequel sera adressé au conseil syndical pour accord.

La visite s’est achevée sereinement, puisque nous n’avons décelé aucun branchement non autorisé.

Je dois quand même faire vérifier par l’électricien la consommation supposée déclarée par le chauffagiste, et la réalité des KWh consommés en chaufferie, seul lieu où d’hypothétiques branchements pourraient être faits.

vivreencopropriete@gmail.com
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram